Entretien de scooter : à quoi correspondent les différentes prestations ?

Un scooter bien entretenu vous permettra de passer à la vitesse supérieure. En effet, pour que vos deux roues soient en bon état pour vous emmener plus loin, certains points importants sont à surveiller régulièrement comme la pression des pneus, le réglage du ralenti, le niveau d’huile, etc. En vous penchant sérieusement sur les révisions de votre véhicule, vous éviterez les éventuelles pannes, les comportements dangereux ainsi que les mauvaises performances. D’ailleurs, ces entretiens ne vous coûteront pas une fortune étant donné que plusieurs prestataires proposent des forfaits de révision plus abordables.

Vidange Moteur semi-Synthèse

La vidange constitue l’un des entretiens que l’on ne peut pas négliger quand on possède un scooter. En effet, l’huile qui fait tourner le moteur de votre engin accumule toutes les impuretés et pour ne pas abîmer le moteur en question, il faut la vider de manière régulière. Lorsque la vidange est faite, vous devez également remplacer l’huile usée par une huile neuve.

Entretien de scooter : à quoi correspondent les différentes prestations ?

Cette tâche, vous pourrez l’assumer vous-même grâce à une bonne dose de connaissances en mécanique et des outils adéquats. Toutefois, pour garantir un travail bien achevé et pour éviter d’abîmer vos deux roues, mieux vaut la confier à un professionnel.

En effet, actuellement, plusieurs prestataires proposent des forfaits pour l’entretien de votre scooter et plus précisément des forfaits pour la vidange avec huile semi-synthèse ou avec une huile 100 % synthèse selon le besoin spécifique de votre véhicule. Quels que soient le modèle, la marque, le kilométrage ainsi que le type de motorisation et la puissance de celui-ci, des prestataires mettent à votre disposition des forfaits adaptés. Ces prestataires peuvent être des concessionnaires liés à un réseau d’une marque, mais ils peuvent également n’appartenir à aucun réseau.
À noter que le type des forfaits, les révisions incluses ainsi que le prix varient d’un garage à un autre. En effet, il y a certains garages qui proposent des forfaits qui incluent la vidange moteur semi-synthèse, la révision du niveau des liquides, la vérification et contrôle de sécurité, etc. Quoi qu’il en soit, sachez que plus le forfait est composé de plusieurs entretiens, plus le tarif sera élevé.

Entretien filtre à Huile

Faisant partie des éléments indispensables au bon fonctionnement du véhicule, le filtre à huile demande un certain entretien. Se déclinant sous deux formes, la plus courante est le filtre sous forme de cartouche métallique qui se fixe directement sur le bloc du moteur tandis que l’autre type se présente sous forme de filtre écologique en papier qui est intégré dans un bocal refermé par une cloche.

De manière plus générale, cet élément du scooter filtre deux types de déchets à savoir des résidus d’huiles brûlées et des particules métalliques. En d’autres termes, le filtre à huile est le principal élément qui purifie l’huile moteur en absorbant les déchets. Lorsque celui-ci est usé, il engendre une consommation excessive d’huile, une consommation supérieure, et parfois une augmentation des fumées de l’échappement. Raison pour laquelle il ne faut jamais prendre à la légère l’entretien de ce dispositif.

Parlant d’entretien, la révision de filtre à huile d’un scooter est souvent proposée dans un forfait incluant plusieurs tâches comme la vidange, le remplacement de la courroie transmission ou autres. Cela vous permet d’éviter les frais supplémentaires engendrés par la séparation des travaux. Toutefois, vous pourrez toujours demander à un garage d’entretenir tout simplement votre filtre à huile.

Remplacement de Courroie Transmission

Si le rôle principal d’une Courroie consiste à transmettre l’effort du moteur vers la roue arrière, pour les scooters, ce rôle est complété par la réduction de la vitesse reliant le variateur situé à la sortie du moteur et l’assurance de la démultiplication variable. Autrement dit, la Courroie Transmission joue plusieurs rôles pour assurer le bon fonctionnement des deux-roues.

L’avantage avec cet élément essentiel du scooter c’est qu’il ne nécessite aucun graissage, ni tension, ni entretien particulier. En revanche, elle a besoin d’être changée assez fréquemment. En effet, la durée de vie moyenne de cette pièce est d’environ 10 000 km selon les préconisations du constructeur. En effet, la plupart des marques recommandent une vérification de la courroie toutes les 6000 km et un changement tous les 12 000 km. Si vous ne vous lancez pas dans ce changement selon la préconisation, vous risquerez de faire face au blocage de la roue arrière, voire un endommagement du moteur.
D’ailleurs, grâce aux forfaits proposés par les garages et concessionnaires, cela ne vous coutera pas une fortune, d’autant plus que vous-même pourrez faire la vérification en démontant le petit cache latéral.

Remplacement des galets

Les galets, également appelés masselottes, sont des petits poids métalliques entourés d’un polymère spécifique. Ces dispositifs sont indispensables aux bons fonctionnements du variateur de celui du scooter.

Le rôle des galets consiste à assurer le bon fonctionnement du variateur qui est en quelque sorte la boite de vitesse du scooter qui change automatiquement en fonction du régime moteur. Autrement dit, c’est grâce au variateur, et plus précisément aux galets qui se chargent de rapport de réduction de la transmission lors de l’accélération. Pour que ces galets aient de bonnes performances, ses poids doivent être adaptés au régime moteur.

Mais comme toutes les pièces du scooter, les galets s’usent avec le temps. Lorsqu’ils commencent à s’abîmer, ils perdent de la matière et du poids et ont donc besoin d’être remplacés. Son remplacement doit être réalisé par un professionnel qui connait bien le modèle et la marque. Ainsi, mieux vaut profiter des forfaits proposés par les garages et les concessionnaires.

Remplacement du filtre à air

Le filtre à air est l’une des pièces centrales d’un véhicule. Il s’agit en quelque sorte de son poumon étant donné qu’il procure de l’air propre en quantité suffisante pour le bon fonctionnement du moteur. Ainsi, s’il se détériore, la quantité d’air utile pour la combustion du carburant ne sera pas assez. D’ailleurs, s’il se détériore trop, il va laisser passer des particules de poussières trop grosses qui abîmeront le moteur.

Dans le cas général, les constructeurs préconisent un changement de filtre à chaque 20 000 km parcouru ou tous les ans. Toutefois, si vous roulez toujours en ville, il est conseillé de remplacer encore plus souvent ce dispositif ou de contrôler son état assez fréquemment. En ce qui concerne le type de filtre à utiliser, le type « sport » permet une meilleure aération pour le moteur.

Remplacement du filtre transmission

L’entretien de la transmission constitue l’un des aspects importants de l’entretien général de vos deux-roues, au même titre que la vidange de l’huile moteur. Comme l’engrenage de la transmission achemine la puissance du moteur aux roues, pour assurer une fonction de vitesse plus avantageuse, il est important de changer automatiquement les vitesses.

Le problème c’est qu’au fil du temps, le liquide spécialement utilisé pour la transmission se dégrade et son pouvoir lubrifiant s’estompe petit à petit. Dans ce cas, le remplacement du filtre transmission à intervalles appropriés est une façon d’éviter les dommages à la transmission et de prévenir l’usure.
L’entretien de cet élément du scooter est proposé dans un forfait que les prestataires mettent à votre disposition. Cela vous permet de réviser correctement votre engin tout en réalisant plus d’économies.

Remplacement de la bougie

L’allumage est un élément technique en perpétuelle évolution technologique. Pour les scooters, les bougies sont des pièces techniques et très pointues qui constituent les éléments clés des véhicules modernes.

Généralement, ces éléments ont une durée de vie de 30 000 à 120 000 km. Toutefois, vous devez être attentifs au bon fonctionnement de votre moteur et de faire réviser vos bougies tous les 30 000 km. Sachez que lorsque les bougies se détériorent ou s’usent, le moteur continue de tourner, mais il rate. En conséquence, votre engin consomme excessivement ou perd en reprise.
Raison pour laquelle il s’avère important de les remplacer à un moment donner pour éviter d’ éventuelles pannes, ou pires, des accidents.

Vidange de la transmission

La longévité de votre transmission dépend exactement de la régularité de l’entretien que vous lui accordez. Par exemple, une vidange planifiée à tous les trois est l’un des entretiens à ne pas négliger. En effet, dans la panoplie des pièces qui constitue votre scooter, la transmission est celle qui joue le rôle le plus important, mais aussi celle-ci risque de couter cher en cas d’usure.

Alors, pour assurer qu’elle marche correctement, vous devez veiller régulièrement à son entretien qui consiste à vider toute son huile afin de retirer toutes les saletés qui s’y sont accumulées. Cet entretien est proposé sous forme de forfait par les garagistes.

Contrôle du niveau des liquides

Vous ne pourrez pas négliger les niveaux de liquides de votre scooter, car c’est votre sécurité qui est en jeu. Huile moteur, liquide de transmission, liquide de frein, liquide de direction, etc. tel sont les liquides indispensables qui font marcher votre engin.*

Mais comme la vérification de ces liquides nécessite une bonne maitrise du domaine, il est préférable de la confier à un garagiste professionnel.

Le graissage

L’importance du graissage de la chaîne de votre scooter n’est plus à préciser. En effet, pour que les roues tournent correctement, il est impératif de les entretenir correctement. En autre, vous avez besoin de planifier le graissage à intervalles préconisés par le constructeur.
Bien cette tâche puisse être réalisée par vous-même, il est plus prudent de la confier à un garagiste professionnel ou à un concessionnaire.

Vérification et contrôle de sécurité

Tous les 1000, 5 000 ou 10 000 km, n’oubliez pas d’entretenir vos deux roues, car la durée de vie de votre scooter et votre sécurité en dépend. Ainsi, ne remettez jamais au lendemain la vérification et le contrôle de sécurité de votre engin, car cela peut vite vous couter très cher.

Cette vérification est en quelque sorte un diagnostic général qui vise à vous donner une parfaite idée sur les opérations que vous devez effectuer afin que le scooter soit en état de marche. Ainsi, ce contrôle des organes de sécurité se fait en 7 points à savoir l’état et la pression des pneus, les niveaux des liquides, le contrôle de l’éclairage et des clignotants, le contrôle des freins notamment les disques et les plaquettes, l’état de la fourche, le contrôle de l’amortisseur, ainsi que le contrôle de la tension de la chaîne. En bref, cette vérification concerne l’état visuel de votre scooter au moment où vous l’amènerez au garage. Généralement, ces vérifications visuelles sont incluses dans un seul forfait, c’est-à-dire qu’avec un seul forfait, le professionnel contrôle dans son intégralité l’état des deux-roues.

Le problème c’est que les propriétaires ne prennent jamais la peine de vérifier l’état de marche de leurs deux roues qu’en cas de panne. Toutefois, cela peut être dangereux, car vous ne saurez jamais quand vos freins vous lâcheront si vous ne les faites pas réviser à l’avance.
De ce fait, avant qu’un accident ne survienne et qu’aucune panne ne se présente, mieux vaut se lancer dans la vérification et contrôle de sécurité.

Remise à zéro de l’indicateur d’entretien

Toutes les marques préconisent des entretiens en temps réels pour chacun des modèles qu’elles conçoivent. Ainsi, pour assurer le bon fonctionnement de vos deux-roues et pour qu’ils ne soient pas en panne au moment inopportun, il faut respecter les dates et délais indiqués par les concepteurs.
Alors, pour vous signaler sur les entretiens que vous devez faire, l’indicateur de maintenance de votre engin vous alerte l’imminence de la révision. Ainsi, chaque fois que vous mettez le contact, l’afficheur du kilométrage de votre scooter vous communique pendant quelques secondes la distance restante avant le prochain entretien. Selon le modèle et la marque, ce message est communiqué quand l’échéance souvent fixée à 5 000 km approche.

Dans certains cas, la remise à zéro de cet indicateur se fait juste sur une simple manipulation d’un bouton, mais dans la plupart des cas elle nécessite l’intervention d’un concessionnaire. Il est d’ailleurs conseillé de solliciter l’intervention d’un professionnel pour assurer que l’indicateur soit bien remis à Zéro.
Par ailleurs, cette intervention ne dure que quelques instants seulement et ne vaut pas de mine. Justement. Si vous profitez des forfaits proposés par les garages, vous pourrez réaliser une économie considérable. Cette économie sera d’autant plus importante si vous confiez la remise à zéro de l’indicateur d’entretien de votre scooter à un concessionnaire appartenant à un réseau de la marque de votre engin.

Back to top